Sophrologie Sandrine, Sophrologue

Qui suis-je

sandrine-lefevre-sophrologue

Je m’appelle Sandrine LEFEVRE, j’ai 49 ans et je suis maman de trois grands enfants. J’ai découvert la Sophrologie en 2018 lors d’un besoin personnel à cause de mon travail. J’ai ainsi pu comprendre et utiliser la Sophrologie pour m’aider à passer un CAP difficile à vivre. En effet, j’ai pu me préparer mentalement à passer une forte période de stress.

Après avoir vu les résultats positifs pour moi et autour de moi, je me suis intéressée de plus en plus à cette méthode. J’ai donc décidé en 2020 tout naturellement de me former et de suivre le cursus proposé par Catherine Aliotta à l’Institut de Formation à la Sophrologie de Lille. C’est ainsi que j’ai obtenu mon attestation de praticienne en juin 2021.

Très vite, je prends conscience que la réussite réside en chacun de nous. Ainsi je perçois la Sophrologie comme une boîte à outils qui permet aux uns et aux autres de devenir acteur du bien-être dans sa vie au quotidien en toute autonomie !

Ma Passion

Prendre le temps

sandrine-lefevre-sophrologue
  • De trouver les réponses à votre problématique
  • Adapter mes protocoles selon vos objectifs
  • Fournir une aide au travail à faire chez soi : supports visuels, documentations
  • Vous accompagner jusqu’au bout
  • Adapter les séances en fonction de vos contraintes

Mon objectif

Votre épanouissement

seance-modalites-meditation-sophrologie-sandrine
  • Vous aider à trouver vos propres clés du bonheur, du bien-être, de l’épanouissement et donc de la réussite
  • Vous aider à vous dépasser dans les moments difficiles
  • Vous aider à gérer les émotions et résoudre des conflits

Ma profession est de plus en plus connue

Avec plus de sophrologues en France

La sophrologie est actuellement une profession non réglementée mais il existe un code de déontologie pour l’encadrer.

Je suis membre de la Chambre Syndicale de la Sophrologie qui œuvre pour la reconnaissance de la profession. Elle a établi certains critères d’entrée pour les adhérents afin de garantir au public que les professionnels sont formés sérieusement et signataires du code de déontologie. Aujourd’hui il y a pas moins de 15 000 sophrologues en France et les mutuelles commencent à bien intégrer le bien-être dans leurs prestations (voir les mutuelles qui prennent en charge).

Le 22 octobre 2018, AFNOR a démarré une commission de normalisation intitulée « Qualité de service en sophrologie » dédiée à l’élaboration d’une norme nationale sur les prestations de service en sophrologie. Des travaux de normalisation qui portent sur la qualité de service en sophrologie.

L’objectif d’une telle norme est de décrire et d’harmoniser les pratiques mises en œuvre dans cette profession afin de valoriser le savoir-faire et promouvoir les services fournis par les sophrologues.

En 2021, AFNOR publie la norme sur les bonnes pratiques du sophrologue. Ce texte devient la référence sur lequel tous les acteurs de la vie publique pourront se référer pour comprendre ce métier. 

La norme est disponible sur le site de l’AFNOR : NF S99-805.

La sophrologie est une médecine douce dont les bienfaits sur l’équilibre personnel attirent de plus en plus de pratiquants. Mais n’étant pas reconnue comme une spécialité médicale, cette discipline ne bénéficie d’aucun remboursement par la Sécurité sociale. Une complémentaire santé peut toutefois vous permettre d’allier votre bien-être à une prise en charge de vos séances de sophrologie.

Les mutuelles prennent de plus en plus en charge les séances, renseignez-vous auprès de la vôtre.